Une femme enceinte peut-elle consommer du CBD ?

Durant la grossesse, la femme enceinte subit énormément de changements dans son corps. Qu’ils soient de nature hormonale ou physique, ces changements opèrent des modifications sur les éléments que peut introduire la femme enceinte dans son organisme. Beaucoup de recherches ont été menées pour savoir si la molécule de CBD pouvait être intégrée dans le corps d’une femme enceinte. Si c’est le cas, quels sont ses effets sur la grossesse ? Est-ce conseillé ou déconseillé de consommer du CBD lorsque l’on est enceinte ? Si oui, sous quelle forme ? Et si non, pour quelle raison ?

Quels sont les effets du CBD sur le corps d’une femme enceinte ?

Lors de la grossesse, le corps, l’esprit et l’émotion d’une femme changent énormément. Il est nécessaire de correctement comprendre ces changements, afin de visualiser les effets que la molécule de CBD peut avoir sur le corps. Les premières modifications majeures qui se produisent lorsqu’une femme tombe enceinte, ce sont les hormones, qui sont ces molécules régulant des fonctions vitales, telles que le sommeil, l’appétit, les fonctions de reproduction, le métabolisme, la croissance, etc. Mais lors de la grossesse, deux hormones prennent le dessus sur les autres, la progestérone et l’œstrogène. Elles sont d’une extrême importance, car leur déséquilibre peut être néfaste, voire mortel envers l’enfant se formant en vous. La poitrine se développe pour favoriser la fabrication du fameux lait maternel et du colostrum. La posture du dos et du bassin de la femme enceinte change au rythme de l’étirement du ventre au fil de la grossesse, résultant ainsi en des inconforts et douleurs osseuses et musculaires. Le système cardio-pulmonaire se modifie également. Tous ces changements proviennent de la multiplication des hormones de grossesse dans le sang. Toutefois, la molécule de CBD peut fortement déséquilibrer ces hormones, et ainsi, causer des effets néfastes sur le déroulement de la grossesse, et même sur votre santé et celle de votre bébé. De plus, il ne faut pas oublier que le CBD contient un pourcentage, même minime, de THC. Cette présence de THC peut être très dangereuse à cause de ses effets sur le système nerveux, et de sa possibilité de transfert vers le lait maternel et donc vers le bébé. Même si la science ne possède pas le recul nécessaire, afin de décrire exactement les effets que peut avoir la consommation de CBD sur une femme enceinte, les médecins et spécialistes de santé déconseillent fortement, voire interdisent, la consommation de cette dernière, sauf si elle est prescrite à des fins thérapeutiques en cas extrêmes.

Sous quelle forme peut-on consommer du CBD lorsque l’on est une femme enceinte ?

En temps normal, il existe plusieurs moyens de consommer du CBD. Cependant, lorsque vous êtes enceinte, les formes de consommation dites “douces” sont à privilégier. En effet, il est strictement interdit de fumer du CBD ou toute autre substance, ou encore de consommer de l’alcool ou d’autres drogues lorsque vous êtes une femme enceinte. Nous pouvons vous citer certaines formes de consommation de CBD qui sont classées comme étant non-agressives :

  • Les tisanes et smoothies à base de CBD ;
  • Les plats assaisonnés avec des fleurs de CBD ;
  • Les gélules de CBD à faible concentration.

Et si le CBD n’est pas si mauvais pour la femme enceinte ?

Selon certaines recherches, et contre toute attente, la consommation de la molécule de CBD peut avoir des effets positifs sur le développement de l’embryon, mais est aussi utilisée pour aider la femme enceinte durant sa grossesse. En effet, et malgré le recul trop faible que la science a pu prendre concernant la consommation de CBD pour les femmes enceintes, rien ne prouve qu’elle est toxique et à bannir. Certaines études ont même montré que le CBD favorise le développement physiologique des deux systèmes, cérébral et nerveux, du bébé. D’autres encore montrent que le CBD, de par ses effets anti-inflammatoires, analgésiques et calmants, aident la femme enceinte et la soulagent des fameuses nausées et des douleurs de dos osseuses et musculaires citées précédemment. Toutefois, nous recommandons de ne prendre aucun risque quant à la consommation de la molécule de CBD pendant votre grossesse, et nous vous conseillons vivement de consulter des médecins qui pourront vous guider. Car il ne faut pas oublier que chaque grossesse est unique, et que les réactions peuvent différer d’une femme à l’autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recherche

Article récent